Un Petit peu d’historie

« La Brenta est presque un arrondissement de la ville de Venise, un lieu de délices du patriciat vénitien ».
Ce fleuve a toujours été étroitement lié au développement et à la vie de la cité des Doges: annexé à la République de Venise au XVe siècle, des bâtiments somptueux avec des parcs et des jardins furent construits.

Dans les périodes de la Renaissance, du baroque et du néoclassicisme, la Riviera a connu son apogée: les familles de l’aristocratie vénitienne s’installèrent ici, des personnages célèbres y séjournèrent ainsi que des rois, des princes, des hommes d’État, des écrivains, des poètes et des artistes de renommée italienne et
européenne.

Fortement estimée par le gouvernement vénitien, comme un corollaire de la cité lagunaire, elle fut d’abord décrite par père Vincenzo Coronelli (cosmographe de la Sérénissime – 1709), puis par l’architecte et peintre Gian Francesco Costa en 1750 et en 1756. Elle fut représentée par des peintres célèbres tels que Antonio Canal (appelé le Canaletto), par son neveu Bernardo Bellotto (surnommé lui aussi le Canaletto) et Francesco Guardi. Elle a été célébrée en vers par des poètes de renom (Dante, Byron, D’Annunzio), et a été raconté par des écrivains (Edith Warton, Andrè Mauriel, Arthur Huxley) et elle a également été décrite dans les «lectures de voyage»: la première brochure touristique de la Riviera del Brenta, publié en 1909 par la Société Veneta Ferrovie après l’électrification du tramway de Padoue-Fusina.

Dans ce contexte, « venant de la voute à l’extérieur des vieilles portes de la Mira, après le virage de la route, à côté de la petite gare du tramway supprimé, on aperçoit la masse verte du parc de la Villa Olanda, du bâtiment de la fin du dix-neuvième siècle au sein de la clôture avec des grilles en fer forgé « . Avant, àl’emplacement de la Villa Foscarini, s’élevait, représentée par Costa, indiquée dans le dessin de Pietro Lucchesi avec le titre de « Isole Foscarine », enregistrée dans le cadastre napoléonien, cette «Maison en location de Marco Foscarini » (tiré de: «monumentalité de la Riviera del Brenta  » de Marco Guion, publié par Signum, Padoue, 1983) ……..

La Villa Olanda, construite en 1899 par le propriétaire de l’époque Ferruccio Fioravanti d’après un projet de l’ingénieur Venancio Guerci d’Alexandrie, est une partie intégrante de ce patrimoine artistique et architectural qui donne sur le canal et qui a ravi tout d’abord le patriciat vénitien. Ensuite c’est devenu une route touristique et culturelle pour ces voyageurs qui, en allant dans les parcs et dans les villas, voulaient connaître, séjourner et sentir qu’ils faisaient partie de cette beauté du paysage qui a été le décor magnifique de fêtes, d’événements et de processions d’eau qui ont aussi animé le fleuve « Brenta », en en faisant un prolongement naturel du Grand Canal de Venise.